Fort Dauphin

L'héritage français et portugais 
Une aventure zoologique 
Une étape sur la Route des Indes

Trouvez votre croisière en Afrique du Sud

Fort Dauphin

Une réserve naturelle à découvrir

Une croisière MSC en Afrique du Sud vous conduira à la pointe sud de la magnifique île de  Madagascar. Votre navire accostera à Fort Dauphin (Tolagnaro). Depuis 500 ans, la ville de Fort Dauphin, qui abrita deux ports, l'un français, l'autre portugais, veille sur cette portion de côte d'où les navires prenaient la mer en direction des Indes.

Le nom colonial de Talognaro et les noms français donnés aux rues trahissent les origines françaises de ce petit port, dont la forme actuelle remonte au XVIIe siècle. De nos jours, Fort Dauphin reste surtout un excellent point de départ pour les excursions de découverte de la nature proposées par MSC Croisières.

Parmi les activités à ne pas manquer lors d'un séjour à Fort Dauphin figurent les Jardins botaniques de Saiadi et le Parc botanique et zoologique de Nahampoina (désormais réserve officielle). Ici, à 10 kilomètres de la ville, vous plongerez dans l'univers de la flore originelle de Madagascar et découvrirez des animaux endémiques comme les tortues et autres reptiles, sans oublier les adorables lémuriens.

Une autre excursion vous conduira jusqu'à la Réserve privée de Berenty, à environ 85 km de Fort Dauphin. Située sur les rives du fleuve Mandrare, c'est sans doute la zone protégée de Madagascar la plus célèbre.

Les lémuriens seront encore une fois en vedette, mais vous aurez également la chance d'observer des roussettes et autres animaux lorsque vous vous promènerez en toute sécurité sur les sentiers de la réserve.

Une excursion placée sous le signe de l'aventure vous attend à la Baie des Galions (Ranofotsy), où vous imaginerez sans peine les navires aux cales chargées d'épices et de trésors entrant à Fort Dauphin au milieu du XVIe siècle.

Points d'intérêt à Fort Dauphin

Découvrez nos excursions

    Madagascar

    Une réserve naturelle aussi grande qu’un pays
    Une réserve naturelle aussi grande qu’un pays

    Une croisière à Madagascar à la recherche de l’extravagance et de l’exotique déçoit rarement. Ce gigantesque et verdoyant laboratoire sur les théories évolutionnistes s’est séparé du continent africain depuis tellement longtemps qu’il a développé un stupéfiant éventail de faune et de flore endémiques.

    La majorité de ses espèces sont vraiment étranges, des geckos parfaitement camouflés jusqu’aux caméléons et aux grenouilles colorés vivement. La vraie star des vacances à Madagascar et la créature que tout le monde veut voir est sans doute l’ acrobatique et tendre lémurien aux yeux perçants.

    Même les paysages sont étranges : si vous parcourez le pays en long et en large, vous vous émerveillerez face aux étranges crêtes déchiquetées, aux collines bosselées et aux troncs bulbeux des baobabs. La culture malgache est elle aussi particulière. La plupart des coutumes linguistiques et rituelles des premiers habitants malayo-polynésiens de l’île perdurent encore aujourd’hui. Les visiteurs entendront souvent parler de fady qui signifie « tabou », c’est-à-dire des actions à éviter pour ne pas offenser les ancêtres et bouleverser l’équilibre naturel du monde.

    Indiquer des objets sacrés ou se baigner dans certaines rivières sont par exemples considérés fady. Être attentif à ces usages vous fera gagner le respect et sera une attitude fondamentale lorsque vous serez invités à un rituel traditionnel comme le Famadihana, ou retournement des morts.