Croisières à Île de Margarita

Une attraction touristique de style vénézuélien
Le château de San Carlos Borromeo
La désertique péninsule de Macanao

Trouvez votre croisière aux Caraïbes, à Cuba et aux Antilles.

Île de Margarita

Surfer dans la mer des Caraïbes

Une fois descendus de votre croisière MSC sur l’île de Margarita, vous ne rencontrerez qu’un ou deux touristes avec un petit budget étant donné que l’île de 940 km² est fréquentée principalement par des Vénézuéliens aisés.

Bien que l’authenticité culturelle ait été supplantée par la société de consommation effrénée, l’île de Margarita offre encore un aperçu agréable du traditionnel tourisme de style vénézuélien. L’île de Margarita compte de nombreux quartiers le long de la mer et peu de centres urbains développés.

Porlamar
est le centre commercial incontesté de l’île et est envahi par une atmosphère décidemment plus caribéenne par rapport à la terre ferme. La plus tranquille Pampatar se trouve à dix kilomètres au nord de Porlamar. Fondée en 1530, elle fut l’une des premières implantations du Venezuela et elle conserve encore aujourd’hui une partie de son ancien charme grâce aux vestiges d’une forteresse espagnole, le château de San Carlos Borromeo, achevé en 1684.

Une excursion à terre durant votre croisière MSC Grand Voyage peut être l’occasion de découvrir la péninsule de Macanao, la partie occidentale aride et désertique de Margarita, ainsi qu’une belle opportunité pour profiter d’une journée au soleil sur la plage la plus célèbre de Margarita, Playa El Agua, une plage de sable blanc et de palmiers bondée de touristes qui s’étend sur 3 km. Manzanillo, El Yaque, Caribe, Guayacán, Puerto Abajo et Cardón sont des plages moins connues autour de l’île.

Les familles et les amoureux de la nature pourront visiter le parc national Lagune de la Restinga, le point le plus étroit de l’île de Margarita. Cette grande lagune naturelle peut être parcourue en bateau et est remplie de mangroves, d’hippocampes, de poissons et de nombreux oiseaux.

LIEUX INCONTOURNABLES DE ÎLE DE MARGARITA

Découvrez nos excursions

Aucun résultat

    Il n’y pas de résultat disponible pour l'escale sélectionnée. Veuillez modifier le filtre et découvrez le meilleur de votre destination !

Venezuela

Sur les rives de l’Orénoque
Sur les rives de l’Orénoque

Un paradis pour ceux qui aiment la nature, le Venezuela possède presque tous les environnements naturels : d’imposantes montagnes, un petit désert, des plaines infinies, des plages caribéennes, des jungles vertes luxuriantes et des marécages riches en faune et flore. Durant votre croisière au Venezuela, vous rencontrerez aussi une population accueillante et chaleureuse, fière de son propre pays et désireuse de le montrer aux visiteurs étrangers.

Avec 43 parcs nationaux et plusieurs réserves naturelles privées, les principales attractions du Venezuela sont éloignées des grandes zones habitées. Sa capitale Caracas est une ville animée et cosmopolite mais beaucoup de visiteurs n’explorent qu’une partie des 2600 km de côte caribéenne magnifique du Venezuela.

À quelques heures à l’est de la capitale, le parc national Mochima abrite des plages de sable rouge, des villages de pêcheurs, d’excellents fruits de mer et des dauphins joueurs alors que le parc national Henri Pittier, à environ trois heures à l’ouest, offre la possibilité de rentrer en contact avec la flore et la faune, des lagunes aux eaux cristallines et une vie sociale vivante. Encore plus à l’ouest, le parc national Morrocoy se caractérise par de pittoresques bancs de sable blanc.

Encore plus isolé, l’archipel de Los Roques dans les Caraïbes n’est rien d’autre qu’une extension de la Cordillère des Andes et possède les plages les plus vierges et moins bondées du pays étant donné qu’elles se trouvent en dehors des principaux transports de la terre ferme.

L’énorme région de Guayana comprend la majeure partie du sud et de l’est du Venezuela et possède de nombreuses attractions pour les passionnés d’aventure. Ici, vous trouverez le delta de l’Orénoque, un labyrinthe de rivières s’écoulant au milieu d’une jungle qui se forme lorsque le gigantesque fleuve se jette dans l’océan Atlantique.