La Canée

Chania

L'ancienne capitale de Crête

Son centre historique, qui peut être visité lors d'une excursion, est situé entre les murs imposants et le port, tous deux construits par les Vénitiens. Le long de la rue Kanevaro, un bon nombre de maisons et de bâtiments ont un style typiquement italien : les portes sont encore ornées des armoiries de La Sérénissime (République de Venise), auxquelles sont ajoutées les caractéristiques typiques de l'architecture turque. Dans la vieille ville, vous pouvez visiter le quartier juif et sa synagogue, ainsi que Kastelli, où l'on trouve les fondations des maisons minoennes. Et ne manquez surtout pas l'église Saint-Nicolas. Construite en 1320 par les Dominicains, elle fut plus tard transformée en mosquée, puis en église orthodoxe en 1918. En retournant au port, devant le quai, vous ne pourrez pas manquer la Mosquée Kioutsouk Hassan, connue comme la mosquée des Janissaires, la plus ancienne de Crête.
En quittant La Canée, vous pourrez vous diriger vers Réthymnon  : cette charmante ville conserve également des traces du passage des Vénitiens et des Ottomans. Au temps des doges, Réthymnon était réputée pour être un centre culturel où se rendaient régulièrement les artistes et intellectuels de l'époque. Il convient de noter également la grande forteresse érigée sur un promontoire par les Vénitiens en 1646 pour protéger les habitants des invasions turques et la Mosquée Tis Nerantzesqui fut autrefois l'église Sainte-Marie . De style gothique, le minaret fut ajouté en 1890.
Il est aussi possible de visiter le monastère d'Agia Triada lors d'une excursion. Élégant et majestueux, cet endroit sacré bâti au XVIIe siècle selon les canons architecturaux de la Renaissance abrite des centaines de moines.

Excursions & Activités