LE MSC GRANDIOSA REPRÉSENTE UN PAS EN AVANT POUR MSC CROISIÈRES DANS LE CADRE DE SON ENGAGEMENT DE LONGUE DATE POUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Le prochain nouveau navire à être mis en service sera l’un des plus innovants en mer et un modèle à suivre en termes d’efficacité énergétique. Entre autres, il sera équipé d’un système pointu de Réduction Catalytique Sélective (RCS) et de systèmes nouvelle génération de traitement des eaux usées (AWT - Advanced Wastewater Treatment)

Genève, Suisse, le 25 septembre 2019 – Le nouveau navire de MSC Croisières sera mis en service le 31 octobre et introduira deux innovations environnementales importantes, en complément des technologies de pointe présentes sur l’intégralité de la flotte de la compagnie : un système dernier cri de Réduction Catalytique Sélective (RCS) et un système nouvelle génération de traitement des eaux usées (AWT).

Le MSC Grandiosa, qui sera baptisé à Hambourg, en Allemagne, le 9 novembre, sera équipé d’un système RCS qui permet de réduire les émissions d’oxyde d’azote de 90% grâce à une technologie de contrôle actif des émissions. L’oxyde d’azote émis par le moteur passe dans un catalyseur, qui est un dispositif dit à haute intensité d’énergie composé de métaux nobles, et se retrouve transformé en molécules inoffensives d’azote et d’eau.

Le navire sera également équipé d’un système AWT nouvelle génération. Par le biais d’une filtration fine, les eaux usées du MSC Grandiosa seront soumises à un processus de purification approfondie pour atteindre un niveau de pureté proche de l’eau du robinet. Ce système répond à la « Norme Baltique », et les eaux usées atteignent, une fois traitées, un haut niveau de qualité qui est supérieur aux niveaux usuels de la plupart des municipalités dans le monde.

Le nouveau fleuron MSC Croisières sera en conformité avec les normes environnementales les plus strictes au monde, instaurées par l’Organisation Maritime Internationale, et aura un impact quasi nul dans les zones même les plus sensibles. Cela permettra donc au MSC Grandiosa d’obtenir les certifications nécessaires pour opérer dans des environnements délicats comme la mer Baltique et l’Alaska.

Le MSC Grandiosa aura aussi la possibilité d’assurer son alimentation énergétique en se branchant au réseau local de ses ports d’escale, réduisant ainsi ses émissions à quai. Cette caractéristique est disponible sur l’intégralité de la flotte MSC Croisières, et elle est devenue l’une des exigences standard pour tous ses nouveaux navires depuis 2017.

Ces nouvelles caractéristiques viennent s’ajouter à d’autres technologies performantes déployées sur ce navire et sur toute la flotte de la compagnie afin de minimiser et continuellement réduire l’impact environnemental. Ces autres technologies sont notamment : des systèmes hybrides de nettoyage des gaz d’échappement (EGCS - exhaust gas cleaning systems) pour supprimer le soufre présent dans les émissions du navire, des dispositifs avancés de gestion et de traitement des eaux usées, et de traitement des eaux de ballast, des systèmes les plus récents permettant d’éviter les décharges d’huile dans la salle des machines ainsi que de nombreuses mesures et installations de pointe visant à améliorer l’efficacité énergétique allant de la récupération de chaleur à l’éclairage LED.

Actuellement, le MSC Grandiosa et 10 autres navires de la flotte MSC Croisières qui en compte 17 au total, sont équipés de systèmes EGCS hybrides qui permettent de supprimer 98% du dioxyde de soufre des émissions du navire. Les 6 autres navires de la compagnie seront équipés de cette technologie d’ici la fin 2021. D’ici là, ces navires utilisent des carburants à faible teneur en soufre pour rester en conformité avec les réglementations actuelles les plus strictes.

Le MSC Grandiosa est le troisième navire de la classe Meraviglia à rejoindre la flotte MSC Croisières, et le premier navire Meraviglia-Plus. Ce sera le cinquième navire à être mis en service par la compagnie en 30 mois dans le cadre du plan de construction de 17 navires de croisières hautement innovants entre 2017 et 2027.